Site de l'académie de Versailles

Accueil > STL-Biotechnologies > Les 1re STL-biotech au congrès des élèves-chercheurs de Futur en (...)

Les 1re STL-biotech au congrès des élèves-chercheurs de Futur en Seine

  • Comment fabriquer de la bière fluorescente ?
  • Comment modifier la couleur des colonies bactériennes ?
  • Quelle est l’efficacité d’un procédé de dépollution des eaux par filtration ?
    Ces thèmes de recherche appliquée ou fondamentale ont été étudiés par des élèves de 1re-STL-biotechnologies en classe ou lors d’un stage dans les laboratoires du centre de recherches interdisciplinaires (CRI), dans le cadre d’une collaboration entre le lycée Marie Curie, le CRI et le MIT de Boston.

Accompagnés par leurs enseignants , les élèves de STL-biotechnologies ont présenté leurs travaux lors du « congrès des élèves chercheurs » qui s’est déroulé à la Gaité lyrique (Paris 3e) dans le cadre du festival « Futur en Seine », en présence de

  • François TADDEI, directeur du Centre de Recherche interdisciplinaire,
  • d’Ange ANSOUR directrice du programme « Savanturiers-école de la recherche » du CRI,
  • de Caroline BONNEFOY, Inspectrice de l’académie de Versailles en biotechnologies-biochimie.
Présentation des travaux effectués par des élèves de 1re STL-biotechnologies lors d’un stage de 3 jours dans les laboratoires de recherche du CRI, avec l’association OSS Open Science School"
Clémence et Audrey ont travaillé pendant 3 jours dans les laboratoires du Centre de Recherches Interdisciplinaires à Cochin sur le procédé de dépollution des eaux par filtration, à partir de trois échantillons : l’eau d’un lac à la campagne, l’eau d’un lac proche d’une autoroute, l’eau de la Seine…
Parce que la bière fluorescente leur semblait être un produit attractif (et à consommer avec modération), Juliette et William ont travaillé sur des levures Saccharomyces cerevisiae modifiées génétiquement et exprimant le gène de la GFP, qui est fluorescent. : ils ont étudié dans quelle mesure les levures modifiées pouvaient survivre dans la bière et si elles pouvaient rendre celle-ci fluorescente.

  • Dans un premier temps, ils ont constaté que certaines bières commercialisées ne contiennent pas de levure (la bière blanche) au contraire de la bière blonde.
  • Puis ils ont mis en suspension des levures transformées ou des levures témoin, obtenues à partir de bière blonde, dans un surnageant de bière blanche.
  • Ils ont mis cette suspension à incuber pendant une nuit et ont regardé si la suspension était fluorescente...



Présentation des travaux de biologie synthétique effectués au cours de l’année scolaire en 1re STL-biotechnologies au lycée Marie Curie de Versailles
Claire Aline, Sophie, Erwann et Tanguy ont présenté les travaux qu’ils ont effectués en classe, sur une souche d’Escherichia coli qu’ils ont modifiée génétiquement pour lui faire exprimer un pigment codé par l’ADN d’une autre bactérie, Chromobactérium violaceum. Pour préparer cette manipulation de biologie moléculaire, dont le matériel était fourni par le MIT de Boston, les élèves ont travaillé sur un MOOC développé par le CRI pour mieux appréhender les concepts fondamentaux de la biologie synthétique dont sont issus les plasmides qu’ils ont utilisés. Ils ont rencontré à plusieurs reprises les étudiants-chercheurs du CRI et ont mis en oeuvre la manipulation dont ils ont interprété les résultats : Après transformation, les colonies qui cultivent sur milieu contenant un antibiotique sont violettes pour certaines et blanches pour d’autres. Erwann, Tanguy, Claire-Aline et Sophie nous ont expliqué pourquoi…

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Marie Curie Versailles (académie de Versailles)